Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de la formation à l'usage des réseaux sociaux et du réseau

Notre lettre ouverte à Xavier Bertrand, Ministre du Travail et de l'Emploi

13 Janvier 2011 , Rédigé par attitudereseau Publié dans #Politique

 

Monsieur le Ministre,

 

J’ai adressé un précédent courrier identique à votre prédécesseur chargé de l’emploi, Monsieur Laurent Waulquiez.

 

Un dispositif baptisé « Senior+ » va être mis en place en collaboration avec Pôle Emploi.

Ce dispositif consiste à réunir des groupes de seniors à la recherche d'emploi pour des séances de coaching personnalisées et fréquentes avec des agents de Pôle emploi volontaires et des entreprises partenaires, en lien avec les offres de formation.

 

Nous sommes de nombreuses personnes à œuvrer auprès des seniors en recherche d’emploi et votre projet est tout à fait en phase avec les actions que nous menons chacun de notre côté.

Sachant que l’union fait la force, aussi petit que l’on soit, nous sommes chacun une pierre à l’édifice qui bataillons pour « le retour à l’emploi ».

 

Je vais vous présenter trois actions qui vont dans le mêmes sens que votre dispositif :

 

1 - UNE FORMATION A L’USAGE DU RESEAU POUR RETROUVER UN EMPLOI

 

Avec Bénédicte Poinsard, cadre dirigeant également, nous avons créé une formation « Comment trouver un emploi grâce aux réseaux sociaux Internet ».

 

Cette formation-coaching apprend aux stagiaires, pour la plupart seniors, à utiliser les réseaux sociaux internet afin de se créer ou recréer un nouveau réseau de contacts très utiles professionnellement.

 

Elle leur apprend également à les rencontrer « en vrai », à utiliser les techniques d’entretien réseau ou d’entretien informel mais néanmoins maîtrisé et à « réseauter » (soirées réseaux, conférences, salons professionnels, etc.). L’objectif premier étant de maintenir, pour ces personnes, une bonne estime d’elles-mêmes, souvent entamée par un licenciement et de rompre l’isolement.

 

Nous avons en effet constaté que la personne en recherche d’emploi a tendance à vite s’isoler et à rester seule derrière son ordinateur ou son mailing, ce qui n’est pas la solution.

Nous avons constaté également la difficulté de ces personnes à oser renouer avec leur réseau habituel de contacts (anciens collègues, famille…) quand elles sont dans une situation psychologique défavorable.

 

L’outil démocratique des réseaux sociaux numériques est donc un outil très utile dans ce cas, à condition bien sûr qu’il soit au service de la personne et non l’inverse.

 

Une stratégie bien élaborée est donc indispensable et nous aidons nos stagiaires à la formuler. Il n’est pas toujours facile de se bâtir un plan de carrière sur mesure ou d’avoir un projet professionnel imparable. Le réseautage permet de laisser place à la créativité, aux opportunités et donc souvent, d’affiner son projet pour le rendre plus réaliste. C’est, en somme, une technique proactive et de terrain.

 

Notre stage est volontairement collectif (petits groupes de 6 à 8 personnes), mais nous dispensons également des coachings personnalisés.

Notre expérience de 10 ans d’observation des communautés virtuelles nous a amenés à ces méthodes.

 

En outre, nous « suivons » nos stagiaires après la formation, en leur proposant des rencontres réseaux que nous organisons avec des personnes de métiers différents, ce qui accroît les chances de retrouver un emploi. Notre blog : www.attitudereseau.com

 

2 - DU BENEVOLAT DANS UNE ASSOCIATION DE CADRES ET DIRIGEANTS EN RECHERCHE D’EMPLOI

 

Lorsque nous étions nous-mêmes en recherche d’emploi, nous avons été aidés par une association loi 1901 qui favorise et entretient des contacts directs entre les cadres et les entreprises. Nous sommes désormais, à titre personnel, bénévoles dans cette association.

 La crédibilité de l’association auprès des entreprises et l’efficacité de ses méthodes s’appuie sur :

-  Plus de 20 ans au service des cadres et des entreprises

-  Plus de 100 cadres expérimentés unissant leurs forces et leurs compétences.

 

Nous apportons aux cadres en recherche d'emploi l'aide technique et morale nécessaire pour favoriser leur retour à l'activité. Nous proposons aux entreprises désireuses d’embaucher un cadre, un éventail de compétences et d'expériences dont la promotion est assurée par des actions de prospection collective.  

 

3 – L’ASSOCATION « EMPLOI AVENIR » de Martine Triquet-Guillaume, créatrice Senioragir.fr et Junioragir.fr

 

Cette association a pour objet, entre autres, de tout mettre en œuvre, dans l’intérêt général, pour aider les demandeurs d’emploi des territoires français et européens à trouver ou retrouver un emploi durable à travers toutes actions possibles et envisageables, d’être force de proposition auprès du public, des candidats, des médias, des Pouvoirs Publics ou des organisations gouvernementales ou non gouvernementales sur la question d’égalité des chances et de diversité.

 

Un des points phare de l’association est la création d’un événement à échelon national : Le jour J de l’emploi. (www.jourjdelemploi.fr)

 

La société en général, et le monde de l’emploi en particulier, sont en pleine mutation.

Une prise de conscience collective s’opère mais les mentalités et les habitudes ne sont pas faciles à faire évoluer. La vision à court terme prévaut souvent dans les décisions, et les évolutions technologiques et démographiques ne sont pas toujours suffisamment appréciées à leur juste valeur dans le temps.

 

Les entreprises, obsédées par la course au profit et la compétitivité, ne mènent que trop rarement des politiques RH à l’échelle humaine. Elles se heurtent également à un dilemme : comment embaucher des seniors sans que ce soit au détriment de l’emploi des juniors lorsque la crise économique les frappe de plein fouet ?

 

De leurs côtés, les salariés et les demandeurs d’emploi campent sur des positions parfois obsolètes, souvent inadaptées au monde d’aujourd’hui.

 

Mais comment concilier un changement d’habitudes et d’attitude dans un système qui oblige à être « rentable ». Le temps partagé semble être une solution d’avenir mais comment accepter de gagner moins lorsque le coût de la vie est de plus en plus élevé ?

Toutes ces interrogations et ces problématiques doivent être abordées avec pragmatisme, honnêteté, sérénité et positivité. Tous les acteurs du marché de l’emploi – politiques, industriels, syndicaux, associatifs, intellectuels et salariés – doivent « ensemble » réfléchir à la société de demain et d’après demain.

 

Monsieur le Ministre, nous connaissons la charge de travail de votre fonction, mais nous souhaitons vous rencontrer afin de vous présenter nos projets dans l’aide au retour à l’emploi non seulement des seniors, mais de l’ensemble des personnes en recherche d’emploi.

 

Nous vous prions de bien vouloir agréer, Monsieur le Ministre, l’expression de notre très haute considération.

 

  JD

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article