Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de la formation à l'usage des réseaux sociaux et du réseau

Réseaux sociaux et emploi : de fortes disparités

5 Octobre 2012 , Rédigé par attitudereseau Publié dans #Réseaux sociaux

RS et emploi Adecco

 

Réalisée en juin 2012 auprès d’un échantillon de 5 317 personnes en poste ou à la recherche d’un emploi, une étude du groupe Adecco France révèle que malgré l’essor rapide des réseaux sociaux il existe encore une réticence et des disparités fortes face à leur utilisation dans le cadre d’une recherche d’emploi.

Alors que 52% des sondés déclarent les trouver utiles, seulement 23% utilisent effectivement les réseaux professionnels dans le cadre de leur recherche d’emploi, derrière les candidatures spontanées (56%), l’entourage (54%), la presse (41%), les jobs boards (40%). Une différence est également faite entre les deux principaux réseaux professionnels: Viadeo est davantage utilisé dans le cadre d’une recherche, Linkedin, dans le but d’entretenir un réseau. A noter que les réseaux « grand public », comme Facebook ou Twitter, sont très peu utilisés pour chercher un emploi. 


Les réseaux sociaux professionnels sont toutefois des outils à fort potentiels. D’une part ils permettent un sourcing sur une base ciblée, d’autre part ils se révèlent particulièrement efficaces une fois le candidat approché : le taux de transformation poste pourvu/offre d’emploi est de 58% tous profils confondus (ce taux monte à 90% pour des profils dans la finance, l’ingénierie et l’informatique). 


Les résultats de cette étude confirment tout à fait ce que je rencontre au quotidien : seulement 23 % des personnes utilisent vraiment les réseaux sociaux dans leur recherche d'emploi. Cela peut sembler faible, et pourtant c'est une belle progression depuis 2 ans.


Les raisons ? Essentiellement la mauvaise maîtrise technique comme stratégique de l'outil, le plus souvent d'ailleurs utilisé, non pas comme un réseau, mais comme un job-board classique : annonces d’emploi (90%) ; informations sur l’activité des entreprises (85%), le marché de l’emploi (78%), la formation (73%), et des conseils (78%).


Il est très compréhensible qu'une personne non formée à ces outils un peu complexes, et qui évoluent tous les jours, hésite à rendre publiques certaines données sur internet.


Il faut savoir que très peu de gens paramètrent correctement leurs données confidentielles et de publication sur les réseaux sociaux. Or ceci peut avoir un impact important sur leur présence web.


J'interviens régulièrement sur ces questions dans mes formations et interventions en évoquant les 4 valeurs de la e-réputation (Pertinence, Maîtrise, Cohérence et Authenticité) dont nous sommes, il ne faut pas l'oublier, les premiers acteurs.


Bénédicte Poinsard

ATTITUDE RESEAU

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article